Eede

Le village d’Eede se situe à la frontière entre la Flandre zélandaise et la Belgique. Le village est devenu connu en 1945 lorsque la reine Wilhelmina y a débarqué sur le sol néerlandais pour la première fois après cinq ans d’exil. Le village frontalier d’Eede a été construit sur la rivière Ee au XVIIe siècle. Cette rivière passait par Aardenburg jusqu’à ‘t Zwin. La rivière a finalement été fermée en 1813.

Vlasdag Eede

La culture du lin était une source de revenu importante dans la région. On fabriquait du linge à partir du lin, celui-ci pouvait entre autres être utilisé pour des vêtements et des toiles. Le lin est encore cultivé dans certaines parties de la Zélande. Lorsque les champs de lin sont en fleurs, ils deviennent bleus. Le Vlasdag a lieu chaque année à Eede. Vous pouvez y découvrir comment le lin était traité dans le passé. En outre, de nombreux autres métiers anciens sont mis en avant, tels que le fumage d’anguilles, la vannerie et la fabrication de moutarde.

Chemin de contrebande-Simon de Smokkelaar

En raison des grandes différences de prix entre les Pays-Bas et la Belgique, la contrebande dans la région frontalière constituait un revenu supplémentaire populaire. Des marchandises telles que le beurre, le sel et le sucre pouvaient facilement être transportées. La route de la contrebande passe par des endroits situés de part et d’autre de la frontière, où la contrebande a eu lieu. Vous pouvez parcourir l’itinéraire à vélo mais aussi en voiture ou à moto.

Retrouvez des pistes cyclables et des sentiers de randonnée dans les environs d’Eede dans notre boutique en ligne ou visitez l’un de nos « Inspiratiepunten » de l’office de tourisme.